Nos valeurs

Un véritable nouveau mouvement politique et citoyen pour redéployer la Ville de Mons

En savoir plus

A votre service, pour faire de Mons en Mieux!

Découvrez nos candidats
Actualités/Presse

Les derniers articles et communiqués

mons-debat-electoral-des-tetes-de-listes
Voir la fiche
Postée le 20/09/2018
Mons : débat électoral des têtes de listes

 

Université de référence dans le domaine des sciences humaines et sociales dans le Hainaut, l'UCLouvain souhaite aider le citoyen à bien saisir les différents enjeux.


Le 20 septembre, à Mons, l’École de sciences politiques et sociales de l’UCLouvain organisera un débat réunissant les différentes têtes de listes se présentant aux élections communales montoises.


Ce débat constitue une occasion unique de débattre des différents enjeux entourant ces élections communales d’une part ; et de permettre une rencontre entre élus politiques et citoyens, d’autre part.


Présentation des têtes de liste

________________________


Mons en Mieux : Georges-Louis Bouchez

PS : Nicolas Martin

Agora : Savine Moucheron

Ecolo : Charlotte De Jaert

PTB : John Beugnies

Défi : Frederic Hondekijn



Adresse du jour :

________________

151, chaussée de Binche – 7000 Mons

Campus FUCaM

Hall des cours – Bâtiment D


Nous vous attendons dès 18h30.

Lire la suite
programme-de-mons-en-mieux
Voir la fiche
Postée le 20/09/2018
Programme de Mons en Mieux !

Le Programme de Mons en Mieux ! pour les élections communales d'octobre 2018 est accessible via ce lien. 

 
Bonne lecture,  
 
N'hésitez pas réagir, à le commenter, à le partager.
Lire la suite
premier-debat-des-tete-de-liste
Voir la fiche
Postée le 20/09/2018
Premier débat des tête de liste

Débat des têtes de listes à UCLouvain FUCaM Mons.  


La sécurité, un des thèmes majeurs abordés par les candidats et notamment par Georges-Louis Bouchez.


Lire la suite
communique-de-presse-le-populisme-et-les-mensonges-du-ps-pour-cacher-ses-fautes-lourdes-le-docteur-bouillon-est-dans-son-droit
Voir la fiche
Postée le 18/09/2018
Communiqué de presse: Le populisme et les mensonges du PS pour cacher ses fautes lourdes. Le docteur Bouillon est dans son droit.

Communiqué de presse: Le populisme et les mensonges du PS pour cacher ses fautes lourdes. Le docteur Bouillon est dans son droit.


Le PS, et en particulier Patrick Prévot qui semble agir comme bras armé de son collègue Nicolas Martin, si souvent absent au Parlement, sombre dans le populisme de bas

 étage pour tenter de faire diversion sur son absence totale de propositions politiques sur la Ville de Mons. Les attaques et accusations de détournements de fonds publics de ce matin sur David Bouillon et son projet "Lagardère" sont simplement indignes et

 mensongères. En effet, à ce jour, David Bouillon n'a pas reçu le moindre euro d'argent public pour son projet Lagardère "global", ni pour le véhicule en tant que tel. Tout a été financé sur des deniers privés et exclusivement des deniers privés ! A ce titre,

 il a le droit d'apposer les autocollants de son choix.



La réponse du cabinet est donc à tout le moins légère car cette précision aurait changé beaucoup de choses. Une promesse de subventions a bien été réalisée mais n'est pas

 toujours pas honorée. Les attaques de Patrick Prévot sont indignes d'un parlementaire qui se respecte, son absence de vérification est aussi une faute importante de nature à remettre en cause le reste de crédibilité qu'il pouvait peut être encore avoir...

Au surplus, je pense très humblement que le rôle de la presse n'est pas de relayer que "A pense qu'il pleut" alors que "B dit qu'il y a du soleil" mais bien de sortir dehors

 pour savoir le temps qu'il fait. Quelques vérifications d'usage auraient permis d'éviter de salir un homme qui développe un projet noble de lutte contre la précarité si importante dans les régions dirigées par le PS. Le PS devrait avoir honte des conditions

 dans lesquelles vivent de si nombreuses personnes dans les régions qui sont sous leur (ir)responsabilité.



Le député étant protégé par son privilège d'immunité, il n'est pas possible de porter plainte à son égard pour cette interpellation mensongère. Néanmoins, je m'engage à

 porter plainte contre chaque personne qui colportera ces mensonges afin de salir pour des finalités électorales.



Enfin, je profite de l'occasion pour rappeler que deux bâtiments de soins infirmiers agréés par Ambroise Paré, et donc financés par de l'argent public, arborent des affiches

 du PS à Cuesmes et à la gare de Mons. L'hôpital public nous dit qu'elle va envoyer des équipes pour retirer leur logo mais rien n'a été fait. J'espère qu'une interpellation parlementaire ne sera pas nécessaire.



Je souhaite que le débat porte sur nos propositions car Mons mérite mieux que ce "sauve qui peut" de la majorité en place.


Pour "Mons en mieux!",

Georges-Louis Bouchez. 



Lire la suite